Alicante comme je l’ai vécu

Nous voulions partir en voyage quelques jours autour du 20 juin mais nous ne savions pas où. Nous avons donc choisi, comme très souvent, en fonction des prix des vols au départ de chez nous.

Alicante 016Nous voilà en train de chercher une destination au soleil à moindre coût, ce qui n’est pas très difficile à trouver au mois de juin. Nous jetons donc notre dévolu sur la ville d’Alicante au sud de l’Espagne. Le beau temps sera au rendez-vous à coup sûr, nous prenons donc un appartement avec terrasse pour profiter du soleil et climatisation pour être sûr de bien dormir 😉

Notre arrivée à Alicante

À notre grande surprise, le bus qui nous transportait de l’aéroport au centre-ville n’a pas pris le chemin habituel que nous avions trouvé sur internet. Et pour cause, le centre-ville était complètement bloqué par des barrières à de nombreux croisements. Nous finissons le chemin jusqu’à l’appartement à pied au milieu de la foule déjà présente dans les rues à 11h du matin.

C’est en rencontrant le propriétaire de l’appartement que nous apprenons que nous sommes en plein milieu de la fête de la Saint Jean. Ravis de savoir qu’il y aura beaucoup d’animations durant notre séjour nous partons de suite chercher un lieu pour prendre notre premier repas dans cette jolie ville.

Alicante étant en bord de mer, pour notre premier après-midi nous décidons de profiter de la plage et de bronzer un peu en allant sur la plage la plus proche, celle de la ville d’Alicante (à 10 minutes à peine de notre appartement oh yeah !). Une promenade le long de la plage, des douches (mais payantes) et des robinets pour se rincer les pieds. Le sable est propre, des transats sont proposés à la location, l’eau semble également propre (pas d’algues ou d’écume) mais l’endroit est tout de même assez bondé.

Nous déposons nos affaires et nous jetons enfin à l’eau ! La température est parfaite que ce soit celle de l’eau ou celle de l’air, nous commençons à sentir le soleil nous dorer la peau, un vrai plaisir d’être là !

La Saint Jean: la fête de l’été

La fête de la Saint Jean est une tradition à Alicante depuis 1928. Durant trois jours, le ville tout entière fête l’été en organisant différentes manifestations : offrandes de fleurs, défilés folkloriques et concours de concerts de pétards, le tout autour de très nombreuse hogueras, sorte de statues allant d’un mètre de haut à plus de 10 mètres.

Alicante 002En 2018, lors de notre séjour, 90 statues sont éparpillées dans toute la ville pour les 90 ans de la tradition, elles seront toutes brûlées les unes après les autres à partir de minuit le dernier soir.

Durant ces trois jours, l’ambiance dans la ville est brûlante (sans mauvais jeu de mots), la foule est joyeuse et insouciante et les grandes tablées des habitants au milieu des rues donnent envie de se joindre à eux.

Nous avons eu le plaisir d’assister à l’incendie de deux très grandes sculptures le dernier soir et de se faire arroser par les lances des pompiers ! Les feux sont éteints par les pompiers présents à chacun d’entre eux et en profite pour arroser la foule dans un esprit de joie et de fête.

De magnifiques feux d’artifice clôturent la fête durant toute la semaine qui suit, nous avons eu la chance de voir le premier d’entre eux.

Le château de Santa Barbara

Si vous allez à Alicante, LA visite à faire est celle du château de Santa Barbara. Il est entièrement gratuit et permet d’avoir une vue splendide sur toute la ville est ses environs.

Alicante 011Pour atteindre l’entrée du château nous décidons de partir à pied en empruntant les chemins sinueux qui entourent la bute sur laquelle est juché le château. Nous découvrons de jolie petits endroits avec fontaine et fleurs avec vue sur le port, vue sur la ville et sur les montagnes au loin.

Pour visiter le château, attention aux horaires, il est très souvent ouvert mais parfois exceptionnellement fermé. L’intérieur du château comprend plusieurs niveaux et plusieurs zones plus ou moins bien conservées (jusque-là c’est tout ce que l’on attend d’un château de ce type). Nous visitons chaque partie avec assiduité mais l’endroit qui nous a le plus marqué c’est l’extrême hauteur du lieu : nous y avons une vue à 360° sur la ville et ses environs ! La hauteur donne le vertige à certains…

Alicante 008

Notre petit conseil, en redescendant, n’hésitez pas à prendre d’autres chemins qu’à l’aller, ils y en a pas mal et ils sont tous très agréables et ne donnent pas sur les mêmes versants donc proposent tous des vues différentes.

Vol en parapente dans les montagnes

Comme nous sommes du genre aventuriers (enfin surtout moi) nous avons booké un vol en parapente pour notre séjour.

Nous avons choisi de partir avec Javier et sa femme (Parapente Aventura) pour deux vols en tandem. (Petit plus, ils sont venu nous chercher au centre d’Alicante et nous y ont ramené à la fin des deux vols.)

Nous avons effectué le vol dans les montagnes où nous avons pu avoir une superbe vue sur la mer, la ville d’Alicante et les pics rocheux. Je vous avoue qu’au début nous n’étions pas rassurés du tout, la route qui monte au sommet est parfois écroulée, le véhicule devait contourner les trous, et lorsque nous arrivons enfin, la zone de lancement est tellement pentue que l’on aperçoit plus le flan de la montagne.

Le décollage est plutôt effrayant car c’est le moment où vous réalisez que vous ne pouvez plus faire demi-tour, mais Javier, le moniteur est très rassurant et sait adapter son mode de « conduite » aux besoins de chacun. Le vol est un moment plutôt doux, une balade au-dessus des pics, on monte puis on redescend plusieurs fois.

Étant amatrice de sensations fortes, j’ai eu droit en fin de vol au Roller Coster. Nous montons très haut dans le ciel et nous nous mettons à tourbillonner dans un sens, puis dans l’autre, le parapente était tellement à l’horizontale que je ne savais plus où était le sol et où était le ciel ! Les chatouilles dans mon ventre me font savourer le moment.

L’atterrissage se fait assez simplement mais le retour sur la terre ferme est plutôt déroutant, j’ai la tête qui tourne mais aussi le sourire aux lèvres.

Nous avons pu récupérer vidéos et photos Gopro de nos vols moyennant 20€ de plus par personne, le tout sur une clé USB et nous avons reçu un peu plus tard un petit montage de chaque vol, prestation que nous avons trouvé assez sympa.

Amerador

Alicante 005

Pour bronzer encore davantage sans rester sur la plage d’Alicante et sa foule nous avons décidé de prendre le tram (qui longe la côte sur près de 90km) et de choisir une destination un peu au hasard (oui oui, on a pris le premier nom d’arrêt qui nous plaisait), ça sera : Amerador.

La chance était avec nous ce jour-là, nous arrivons dans des petits quartiers résidentiels derrière lesquels nous apercevons une plage de galets presque déserte bordée par d’énormes maisons y ayant un accès direct. Un Sauveteur en mer est perché sur son siège et surveille les quelques baigneurs, nous nous installons tranquillement et nous mettons à l’eau.

Nous profitons du lieu pour faire un peu de snorkelling (plongée avec masque tuba et palmes) l’endroit s’y prête parfaitement, et pour bronzer sur nos bouées gonflables. Le calme de cette plage est très reposant, nous notons cette belle découverte d’un croix rouge pour ne pas l’oublier, et nous le partageons en espérant que vous aussi vous puissiez en profiter un jour !

Denia : une petite déception

On nous avait conseillé de visiter Dénia, une petite ville très jolie qui se trouve à l’extrémité de la ligne de tram, nous avons donc décidé un matin d’y aller.

Manque de chance cette fois, la ligne de tram étant en travaux à un endroit, nous devons faire une partie du trajet en bus, qu’à cela ne tienne, nous irons quand même. Hé bien ce fût peut-être notre erreur, après 2h de trajet (la partie en bus était trèèèèèès longue puisque l’on passait dans les routes sinueuses de montagne et nous arrêtions souvent) nous arrivons dans une petite ville sympathique mais loin de ce que nous avions imaginé ! En tout cas le lieu ne méritait pas autant de temps de trajet.

Nous avons quand même pu profiter de la plage qui se trouve être similaire à celle d’Alicante et nous avons mangé une énorme glace au yaourt agrémentée de nombreuses sucreries.

Je pense que la ville de Calp qui se situe un peu avant est plus sympa à voir, si vous avez le choix entre les deux, choisissez plutôt Calp !

The Good Burger (TGB)

Lors de notre séjour nous avons testé par hasard un fast food : The Good Burger ou TGB. Hé bien c’est notre petit coup de cœur alimentaire du séjour !! Les burgers sont excellents et les onion rings sont succulents, s’ils ouvraient une chaîne en France nous pourrions faire la route juste pour ça.

Si vous avez l’occasion de tester, il y en a plusieurs en Espagne, n’hésitez pas une seconde parole d’amatrice de bonne* nourriture !

*bonne ne signifie pas équilibrée ici  😉

 

N’hésitez pas à me contacter pour davantage d’informations, je serai ravie d’échanger avec vous ! 🙂

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :