Pour toutes celles qui ont constaté que leur belle chevelure d’autrefois n’était plus d’actualité et que tous les produits du commerce n’y font plus rien, il se peut que vos cheveux soit saturés de produits nocifs pour eux qui les empêchent de respirer, d’être hydratés et nourris… dans ce cas, cet article est fait pour vous !

Découvrez pourquoi et comment entamer une transition capillaire et ainsi passer à des produits bien meilleurs pour votre chevelure.

 

La transition capillaire : pourquoi ?

Utiliser des produits cosmétiques industriels sur vos cheveux (shampooings, masques et autres produits coiffants, lissant et j’en passe) pendant des années a tout simplement gorgés vos cheveux de silicones et autres produits nocifs pour eux. En effet, les silicones (entre autres) bouchent les brèches de vos cheveux abîmés pour vous donner une impression de réparation. Vos cheveux semblent donc beaux et soyeux, réparés quoi !

Cependant cette illusion ne dure qu’un temps. À force de remplir les brèches par des silicones, ces derniers empêchent des véritables produits réparant d’entrer dans la fibre capillaire pour la nourrir et l’hydrater en profondeur. Vos cheveux vont donc continuer de s’abîmer et finiront par être rêches et ternes.

Vous risquez donc d’amplifier votre utilisation de produits industriels mais rien n’y fera, vos cheveux sont abîmés en profondeur. C’est à ce moment-là qu’il faut envisager la transition capillaire !

La transition capillaire vous permet de passer des produits chimiques beurk bourrés de substances nocives pour les cheveux à des produits bien plus naturels qui pourront réparer en profondeur votre chevelure, pour vous permettre de retrouver votre crinière d’antan.

 

Comment ça marche ?

Afin de débuter une transition capillaire, il faut tout d’abord accepter que vos cheveux deviennent rêches et abîmés un certain temps. En général, il va vous falloir entre un mois et trois mois pour commencer à retrouver des cheveux un peu plus beaux, tout dépend de l’importance des dégâts.

Il faut alors commencer par une clarification, c’est-à-dire débarrasser vos cheveux d’un maximum de produits chimiques qu’ils ont emmagasinés en ouvrant leurs écailles. À ce moment-là, il faudra les hydrater en profondeur, j’insiste bien sur le mot hydrater qu’il ne faut pas confondre avec le mot nourrir (et oui, les deux n’ont rien à voir, un peu comme lorsque l’on a soif ou faim).

Hydrater le cheveu consiste à lui donner de l’eau, alors non il ne faudra pas vous vider une bouteille de Cristalline sur la tête mais plutôt faire un masque avec un produit hydratant comme le yaourt, le miel, le sirop d’agave… qui aura pour rôle de permettre au cheveu de retenir l’hydratation.

Nourrir le cheveu consiste à lui donner un corps gras, ce dernier va le soigner plus en profondeur. Pour cela il est possible d’utiliser différentes huiles végétales ou produits culinaires comme le jaune d’œuf, l’avocat, la banane… ou encore le beurre de karité.

Après avoir hydraté vos cheveux, il faudra en dernière étape refermer toutes leurs petites écailles pour finaliser la clarification.

Vous pourrez ensuite continuer de les soigner mais avec des produits naturels ! Je vous conseille de commencer par des produits presque à 100% naturels, comme les produits Lush par exemple, puis éventuellement de passer aux produits faits maison (personnellement c’est ce que j’ai fait).

Quelles étapes plus exactement ?

Afin de débarrasser vos cheveux des substances qui leurs sont néfastes, vous pouvez utiliser la technique du bicarbonate de soude, il vous faut tout simplement mélanger du bicarbonate de soude à votre shampooing (en dose égale) et de vous laver les cheveux normalement avec ce mélange.

Vos cheveux vont paraître horriblement rêches et désagréables à toucher, mais pas de panique c’est normal !

Il faut ensuite les hydrater, le mieux est de vous faire un masque au miel, au yaourt ou au sirop d’agave, c’est-à-dire de recouvrir vos cheveux de l’un de ces ingrédients puis de les envelopper dans un linge chaud ou dans un cellophane et de laisser poser au moins 30 minutes (je laisse poser 1h en général, ça ne peut pas leur faire de mal !).

Vous pouvez ensuite les rincer abondamment, cependant il faudra terminer le rinçage par un produit acide. Pour cela il vous faudra un mélange de vinaigre de cidre et d’eau préparé à l’avance : environ 5cL de vinaigre de cidre pour 1L d’eau.

Cette dernière étape va refermer les écailles et rendre vos cheveux plus brillants.

Voilà, vous savez tout à ce sujet, il ne vous reste plus qu’à vous lancer !

N’hésitez pas à me contacter pour quelques précisions ! Je serai ravie d’échanger avec vous à ce sujet 😉

4 commentaires sur “La transition capillaire : de l’industriel au naturel

    • Merciii !!
      Disons qu’ils se remettent doucement de ces années de produits chimiques, c’est pas encore la crinière de Penélope Cruz, mais ils sont plus doux, surtout les pointes ! ^^
      En ce moment je cherche une bonne recette de spray boucles sans rinçage, si tu as des recettes à me conseiller, je suis preneuse 😉
      Bises !

      Aimé par 1 personne

      • Moi ca fait quelques mois qu’ils sont devenus beaux sans produits chimiques mais ça a été durs pendant plusieurs mois…. c’est difficile de pas retomber dans les produits cracra qui donnent l’impression d’avoir de beaux cheveux !!!! KEEP ON !
        Mon spray boucle perso c’est…. un pschitt d’eau XD ! Je peux te conseiller à fond le blog et le compte de La Belle Boucle qui explique pleinnnnn d’astuces pour les cheveux bouclés et ondulés au naturel. Elle m’a trop motivée 🙂
        Poppy

        Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :